Ecole

Localisation

Commune: 

  • LA FARE-EN-CHAMPSAUR

Adresse : 

Hameau des Barraques

Référence cadastrale : 

A 0382

Latitude, Longitude : 

44.6738, 6.07356
Histoire

Datation : 

1892-1894

Auteur : 

M. Fay (architecte) ; Emile Filpa (entrepreneur)
La commune de La Fare disposait d’une école dès le milieu du XIXe siècle. Le 5 janvier 1842, M. Goulain, architecte départemental, rédige un projet d’appropriation d’une maison, achetée par la commune, pour y placer les écoles de garçons et de filles, ainsi que les logements des maîtres et maîtresses. Les travaux sont exécutés par Jean Andrini, entrepreneur à Valserres, en suite de l’adjudication passée le 25 mars 1850. En 1880, le mauvais état du bâtiment et les nouvelles règles sanitaires imposent à la municipalité d’imaginer un nouveau projet pour l’école. En 1882, Joseph Chevalier, instituteur en retraite demeurant à Poligny, et ancien agent voyer, fut mandaté par la commune de La Fare, pour dresser deux projets de construction d’école : l’une aux Barraques et l’autre au chef-lieu : « Le Président expose à l’assemblée que d’après la loi du 3 juillet 1880, le Gouvernement donne aux communes un laps de temps de cinq années pour se construire des maisons d’école. La commune de La Fare étant du nombre de celles qui en sont dépourvues ; les locaux affectés à l’enseignement des deux sexes étant tout à fait insuffisants et mal situés » (délibération du 13 février 1882). La commission des bâtiments civils donna un avis favorable avec quelques réserves insignifiantes. En 1886, le préfet approuva le projet, seulement, la commune ne donna pas suite. Le 13 novembre 1887, la commune fait l’acquisition d’un immeuble situé au hameau des Barraques, appartenant à M. Eugène Pellat, en vue de l’approprier en maison d’école. Le 15 mars 1891, M. Fay, architecte, rédige les plans et devis pour la construction d’un groupe scolaire à La Fare-en-Champsaur, aux Barraques. Il ne s’agit pas d’une construction ex nihilo, mais de l’appropriation d’un bâtiment déjà existant. Le 14 avril 1892, le conseil départemental de l’enseignement primaire approuve le projet. Les travaux sont adjugés le 3 septembre 1892 et le marché remporté par Emile Filpa, entrepreneur à Saint-Bonnet. Le 1er juillet 1894, le décompte général des travaux est dressé ; le projet aura coûté 14 736.98 francs.
Description
L’école présente une façade principale à l’ouest, composée de six travées. Deux portes permettent de pénétrer à l’intérieur du bâtiment : celle de gauche servait pour les garçons et celle de droite pour les filles. Un bandeau d’appui passe sous les fenêtres du premier étage. L’étage était lui aussi divisé en deux : à droite le logement du maître et à gauche celui de la maîtresse. La toiture est à deux versants, recouverte de tuiles en écaille.
Gauche

Matériaux d'oeuvre : 

Pierre ; pierre de taille ; enduit

Matériaux de couverture : 

Tuile en écaille

Plan : 

Plan rectangulaire régulier

Etage(s) : 

0
Droite

Voute : 

NC

Elevation : 

Élévation à travées

Type de couverture : 

Toit à longs pans ; pignon couvert

Sources : 

ADHA O 334
ADHA O 336